La résidence au Grand Théâtre de Provence

LE LIEU


Les moyens techniques exceptionnels de cette structure récente, conçue par l’architecte Vittrio Gregotti et inaugurée en décembre 2007, en font un lieu d’accueil parfaitement adapté aux périodes de travail de l’Orchestre Français des Jeunes.  

 

Le Grand Théâtre de Provence, c’est :

 une salle de spectacles de 1366 places, conçue dans l’esprit des salles à l’italienne et inscrite résolument dans le XXIème siècle par la modernité de ses aménagements et ses équipements de pointe.

 de nombreux studios de répétition dans lequels se déroulent les répétitions par pupitres.

 de vastes espaces publics : patio, hall d’accueil et 6000 m2 de terrasses que l'OFJ investit chaque été pour des "scènes ouvertes " gratuites et festives.

LE PARTENARIAT


Le Grand Théâtre de Provence accueille chaque année les différentes périodes de répétitions de l'OFJ symphonique et baroque.   

 

Au fil des ans, la collaboration entre l'OFJ et le GTP s'est développée avec de multiples concerts à Aix et dans la région, notamment auprès de publics qui n'ont pas l'occasion ou la possibilité d'écouter la musique classique soit parce que cette musique et les lieux dans lesquels elle est jouée sont trop intimidants, soit parce qu’elle ne fait pas partie de leur culture familiale ou sociale, soit encore pour des raisons financières ou parce qu’ils n’ont pas la possibilité de se déplacer.  

 

Dans ce contexte, l’OFJ, par la jeunesse et l’enthousiasme de ses musiciens, et par les valeurs de vie et de travail collectifs qu’il porte, constitue un médiateur idéal pour désacraliser cette musique et les codes qui l’accompagnent.       

LE MOT DE DOMINIQUE BLUZET


" Depuis le début de la résidence de l’OFJ au GTP, s’est construit un mode de relation aux différents publics que nous ressentons comme exceptionnel. Concerts dans l’espace public, moments partagés à l’hôpital, en prison, petit  à petit se créé pour ces jeunes musiciens une conscience citoyenne qui leur permet de ne pas oublier que ce moment rare de partage doit être accessible à tous et qu’il en va aussi de leur responsabilité. Nous sommes très fiers que ce soit au Grand Théâtre de Provence que cette alchimie ait lieu. Cela nous permet aussi d’aller à la rencontre de « publics empêchés », de ceux qui souffrent dans leur chair ou dans leur solitude, en allant jouer pour eux dans des maisons de retraite, des hôpitaux, des prisons, etc.
Donner à ceux qui n’ont pas est indissociable de la formation et de l’accompagnement de ces jeunes artistes et c’est ensemble que le Grand Théâtre de Provence et l’Orchestre Français des Jeunes vivent cette belle aventure."


Dominique BLUZET, directeur du GRAND THEÂTRE DE PROVENCE

LES PROJETS A VENIR


banniere