Présentation

SESSION D'éTé 2020

 

La session d'été 2020 de l'OFJ symphonique aura lieu du 11 août

au 8 septembre sous la direction de Fabien Gabel, en résidence à Lille (répétitions au Nouveau Siècle et au conservatoire) puis en tournée.

La session symphonique est composée de répétitions en pupitres encadrées par des solistes d’orchestre et de tuttis dirigés par l’assistant puis par le directeur musical. La session se termine par une dizaine de jours de tournée. 

L'activité de musique de chambre se déroule en parallèle, elle comprend

une formation à la médiation dont l'objectif est de faire évoluer la relation

des musiciens au public.

 


Une formation aux nombreux aspects du métier de musicien :
comme chaque année, d'autres aspects liés à la vie future des musiciens sont aussi abordés, notamment une introduction aux droits des musiciens et à l'entreprenariat musical, une sensibilisation au bien-être des musiciens (gestion du trac, problèmes de posture), intervention auprès de publics ne pouvant se déplacer...

 

 

Programme

  • Johannes Brahms, Symphonie n°3
  • Richard Wagner, Prélude et mort d'Isolde
  • Richard Strauss, Danse des sept voiles,  extaite de Salomé
  • Florent Schmitt, La Tragédie de Salomé
  • Diana Soh (née en 1984), (commande autour du personnage de Salomé)
  • Robert Schumann, Concerto pour violoncelle - Soliste : Bruno Philippe

 

 

 

 

 

 

 

Concerts

Tournée été 2020

 

Festival de la Chaise-Dieu
Festival Ravel (Saint-Jean-de-Luz

Auditorium du Nouveau Siècle, Lille

 

(à confirmer et compléter)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Durant la résidence, des concerts de musique de chambre avec médiation sont proposés au public de la métropole lilloise.
entrée libre

 

 

Des concerts de musique de chambre seront également proposés à des publics spécifiques n'ayant parfois pas la possibilité de se déplacer : maison de retraite de Santes, CHU de Lille, prison de Sequedin et d’Annoeulin, centre aéré à Lille...

 

 

 

 

 

 

 

 

Équipe pédagogique


Jan Orawiec  Violon - Orchestre Les Siècles

Audrey Loupy  Violon - Orchestre du Capitole de Toulouse

Nicolas Bône Alto - Orchestre National de France

Blair Lofgren Violoncelle - Orchestre Symphonique de Québec

Yann Dubost Contrebasse – Orchestre Philharmonique de Radio France

Sandrine Tilly Flûte - Orchestre National du Capitole de Toulouse

Nora Cismondi Hautbois - Orchestre de la Suisse Romande

Julien Hervé Clarinette - Orchestre Philharmonique de Rotterdam

Carlo Colombo Basson - Orchestre de l'Opéra National de Lyon

Guillaume Tétu Cor - Orchestre National de Lyon

Nicolas Châtenet Trompette - Orchestre de l'Opéra National de Paris

Guillaume Cottet-Dumoulin Trombone - Orchestre de Paris

Jean-Claude Gengembre Percussions - Orchestre Philharmonique de Radio France

Gaël Gandino Harpe - Orchestre de l'Opéra de Munich

 

 

 

 

 

 

 

Solistes

BRUNO PHILIPPE, VIOLONCELLE

 

Bruno Philippe est né en 1993 à Perpignan. Il y débute le violoncelle avec Marie-Madeleine Mille et suit régulièrement les masterclasses d’Yvan Chiffoleau. Il poursuit ensuite ses études au CRR de Paris dans la classe de Raphaël Pidoux. En 2009, il est reçu à l’unanimité au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris dans la classe de Jérôme Pernoo et intègre la classe de musique de chambre de Claire Désert. Par la suite, il participe aux masterclasses de David Geringas, Steven Isserliss, Gary Hoffman, Pieter Wispelwey et Clemens Hagen au Mozarteum de Salzburg. De 2014 à 2018, il étudie en tant que jeune soliste à la Kronberg Academy avec Frans Helmerson.  

En 2018, Bruno est nommé Révélation Instrumentale aux Victoires de la Musique Classique. Auparavant, il avait remporté le Troisième Grand Prix ainsi que le Prix du meilleur récital au Concours international André Navarra en 2011. En 2014, il remporte le prix Nicolas Firmenich au festival de Verbier puis le Troisième prix et le prix du public au prestigieux Concours International de l’ARD de Munich. Il reçoit également un Prix Spécial au Concours international Tchaïkovsky en juin 2015 ainsi qu’un Prix Spécial pour sa performance remarquable au Concours Feuermann à Berlin en novembre 2014. En 2015, Bruno Philippe est nommé Révélation Classique de l’ADAMI et en 2016, il remporte le Prix pour la Musique de la Fondation Safran dédié au violoncelle. En 2017, il est lauréat du concours Reine Elisabeth de Bruxelles.  Bruno Philippe se produit dans de nombreuses salles en France dans le monde : Konzerthaus de Berlin, Alte Oper de Francfort, Teatro Colon à Bogota, Flagey à Bruxelles, Bayericher Runfunk à Munich, Salles Pleyel, Cortot, Gaveau à Paris, Théâtre des Bouffes du Nord, Philharmonie de Paris, Auditorium du Louvre, Grange au Lac à Évian, Auditorium de Bordeaux, MC2 de Grenoble, Théâtre de Cornouaille, Salle Molière à Lyon… Il participe aussi aux festivals de Verbier, Sommets Musicaux de Gstaad, Cello Biennale d’Amsterdam, Festival de Pâques d’Aix-en-Provence, Festival Radio France Montpellier-Occitanie, SWR-Festspiele, Rheingau Musik Festival, Mecklenburg-Vorpommern Festival… 

En concerto, Bruno Philippe se produit avec le Radio-Sinfonie-Orchester?Frankfurt et l’Orchesterakademy du Schleswig-Holstein Musik Festival sous la direction de Christoph Eschenbach, avec l’Orchestre Dijon-Bourgogne sous la direction de Gabor Takacs-Nagy, avec le Bayerische Rundfunk, le Münchener Kammerorchestrer, l’Orchestre National de Bordeaux, l’Orchestre de Chambre de Paris, l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo, l’Orchestre Symphonique de Bretagne, l’Orchestre de la Garde Républicaine, l’Orchestre Symphonique National de Colombie, le Slovak State Philharmonic ou encore l’Orchestre Philharmonique du Maroc.  Il a l’occasion de jouer avec des musiciens de renom : Gary Hoffman, Tabea Zimmermann, Gidon Kremer, Christian Tetzlaff, Antje Weithaas, Timothy Ridout, Stephen Waarts, David Kadouch, Alexandra Conunova, Renaud Capuçon, Jérôme Ducros, Tanguy de Williencourt, Antoine Tamestit, Sarah Nemtanu, Lise Berthaud, Christophe Coin, Jérôme Pernoo, Raphaël Pidoux, Emmanuelle Bertrand… En musique baroque, il se produit aux côtés de Jean Rondeau, Thomas Dunford, Lea Desandre et est notamment membre de l’Ensemble Jupiter.  

Son premier disque consacré aux Sonates de Brahms, enregistré avec le pianiste Tanguy de Williencourt pour le label Evidence Classic, est sorti en 2015. En 2017, il rejoint le label Harmonia Mundi et sort un album Beethoven-Schubert en sonate avec Tanguy de Williencourt. Son nouvel album consacré à la musique russe, avec le pianiste Jérôme Ducros sort au printemps 2019 toujours pour le label Harmonia Mundi.  Bruno Philippe joue un violoncelle de Carlo Tononi prêté par la Beare’s International Violin Society.

 

 

 

Autres activités

A côté de l’orchestre, d’autres ateliers sont proposés au cours des différentes sessions pour préparer les musiciens à leur entrée dans la vie active : 

  • une formation à la médiation, dont l’objectif est de donner aux jeunes musiciens des outils leur permettant de rendre la musique classique accessible aux publics les plus divers (+ d'infos)
  • une Initiation à l’interprétation « classique » (répertoire de la période 1750-1830) sur instruments modernes
  • une introduction au droit des musiciens, à l’entrepreneuriat et au lancement de projet personnel
  • une sensibilisation aux questions de bien-être (trac, posture…)