Présentation

  Session 2018

 

L’OFJ baroque se réunit une fois par an pour une session de travail comportant des répétitions en partielles encadrées par des spécialistes de ce répertoire jouant régulièrement dans les meilleurs ensembles baroques, des tutti avec le directeur musical et une tournée de concerts.

 

La session baroque 2018 aura lieu du 9 au 19 novembre 2018 sous la direction musicale de Rinaldo Alessandrini à Soissons (répétitions à la Cité de la Musique et de la Danse) puis en tournée.

 

Lors de la session, une initiation à la danse baroque et une formation à la médiation seront aussi proposées aux musiciens.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

 

 

 

 

Programme et concerts

PROGRAMME 

Georg Friedrich Haendel - Les trois suites de Water music

 

Concerts

  • Cité de la Musique et de la Danse de Soissons - le samedi 17 novembre à 20h30  +d’infos
  • Théâtre de Douai: le dimanche 18 novembre à 16h
  • Théâtre des Bouffes du Nord, Paris, le lundi 19 novembre à 20h30  +d’infos

Equipe pédagogique

Boris Begelmann, violon

Boris Begelmann est diplômé en 2007 du conservatoire de Moscou dans les classes de Michail Gotsdiener

et Dmitry Sinkovsky. Il a ensuite poursuivi un perfectionnement en musique de chambre avec Alexei Lubimov.

En 2013, il a obtenu un master en violon baroque « magna cum laude » avec Enrico Onofri et Riccardo Minasi.

Il a joué en soliste et en Konzertmeister avec des ensembles tels que Il Complesso Barocco, Il Concerto Italiano,

l’Accademia Bizantina, Il Pomo d'oro, la Cappella Mediterranea. Il a dirigé l’Arion Baroque Orchestra (Canada),

l’Accademia Bizantina (Italie), Il pomo d’oro (Italie), la Cappella Gabetta (Suisse) and des solistes tels que Vivica Genaux,

Max Cencic, Simone Kermes et bien d’autres. Depuis 2015, Boris enregistre for DHM (Sony Classics) et ses CDs

ont reçu des critiques enthousiastes de la presse internationale.

 

 

Marco Frezzato, violoncelle 

Marco Frezzato a étudié avec le violoncelle avec Mario Brunello, Antonio Meneses et Amedeo Baldovino, et la musique

de chambre avec le Trio di Trieste. Très tôt, il a été attiré par la pratique sur instruments anciens qu’il a étudié à Milan avec,

entre autres, Gaetano Nasillo. Il a également collaboré avec de nombreux ensembles et orchestres comme violoncelle solo

dont le Monteverdi Choir and Orchestra, les English Baroque Soloists, le Concerto Italiano.

En 2002, il a fondé l’AleaEnsemble, avec les violonistes Fiorenza de Donatis et Andrea Rognoni et l’altiste Stefano Marcocchi,
avec comme objectif d’explorer le répertoire du quatuor à cordes des périodes classiques et romantiques sur instruments d’époque. Avec AleaEnsemble il a enregistré notamment les six quatuors op. II de Luigi Boccherini (Choc de la Musique 2008, Diapason d’Or 2008) pour le label Stradivarius.

 

 

Jean Brégnac, traverso 

Jean Brégnac étudie la flûte traversière au CNR de Lyon puis à la HEM de Genève. Son intérêt pour la musique

ancienne l'amène à se spécialiser : il se forme auprès de S. Saïtta puis de J. De Winne au CNSMD de Paris où il obtient un Master de flûte baroque, et enfin auprès de B. Kuijken.Depuis, Jean se produit au sein de prestigieuses formations orchestrales spécialisées sur instruments d'époque comme « Les Musiciens du Louvre » Marc Minkowski, « Les Siècles »

François-Xavier Roth, « Pygmalion » Raphaël Pichon, ou encore « Opera fuoco » David Stern, avec lesquelles il explore

un large répertoire. Jean Brégnac enseigne depuis 2010 au pôle supérieur de Poitiers.

Il est également professeur à l’Abbaye aux Dames et  articipe activement au développement de projets portés par
Les Siècles et les Musiciens du Louvre (Projets pédagogiques, concerts auprès des publics « empêchés »…).

 

 

 Claude Maury, cor

Après des études musicales de cor moderne au Conservatoire Royal de Musique de Mons (Belgique), Claude Maury

est entré à l’orchestre de l’Opéra Royal de Wallonie à 17 ans puis est devenu membre de l’Orchestre de la Radio Télévision Belge deux ans plus tard. En 1985, il a quitté cet orchestre pour se consacrer presque exclusivement à la pratique des cors anciens. Il a collaboré d’une façon régulière avec quelques-uns des meilleurs ensembles spécialisés dans les instruments anciens parmi lesquels la Petite Bande, l’Orchestre du XVIIIème siècle, Anima Eterna et les Arts Florissants ainsi que

de nombreux autres orchestres et ensembles de musique de chambre à travers le monde. Il a enregistré par ailleurs

de nombreux CD en soliste ou avec différents groupes de musique de chambre. Enseignant actuellement le cor ancien

au Conservatoire Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSM) ainsi que le cor moderne et le cor naturel au conservatoire de Versailles, il se consacre exclusivement à l’enseignement et à la recherche.

Ateliers divers

Danse baroque
Afin de permettre aux musiciens de comprendre la relation étroite qui existait à l’époque baroque entre la danse et la musique, un atelier

de danse baroque s’appuyant sur le répertoire travaillé est organisé au cours de la session. Il est animé par Irène Ginger, professeur au CNSMD de Paris.
Le partenariat avec le conservatoire de Soissons permet aux professeurs de la classe de danse et à leurs élèves d’y participer.

Musique de Chambre
Parallèlement aux répétitions d’orchestre, un travail de musique de chambre encadré par les professeurs conduit à des concerts (en 2018 à la clinique psychiatrique de la Roseraie et à la résidence Saint-Léger de Soissons). La musique de chambre constitue ainsi à la fois une préparation au travail collectif permettant de tisser des liens entre des musiciens qui ne se connaissaient pas auparavant, et une initiation au caractère citoyen de leur futur métier.

La formation à la médiation des musiciens de l'OFJ baroque est adaptée à un nombre plus élevé de musiciens. Elle consiste en une préparation

collective d’un concert pédagogique qui sera présenté par quelques-uns, mais auquel tous participeront d’une manière ou d’une autre.
Ainsi, chaque année, les musiciens de l’OFJ baroque conçoivent et présentent un concert pédagogique à destination d’élèves de primaire, collèges

ou lycées. Ils sont préparés et aidés à cet exercice par un formateur à la fois musicologue et médiateur qui les aide, sur une période de quatre jours,

à réfléchir sur le programme proposé, et sur la façon la plus adaptée de le rendre abordable pour le public attendu.