Présentation

SESSION D'ETE 2019

 

L’OFJ symphonique se réunit deux fois par an, une fois en été pendant

environ un mois, et une fois en hiver. 

La session d'été 2019 de l'OFJ symphonique aura lieu du 11 août

au 8 septembre sous la direction de Fabien Gabel, en résidence à Lille (répétitions au Nouveau Siècle et au conservatoire) puis en tournée.

 

La session symphonique est précédée d'une session de trois jours consacrée

à l'interprétation "classique" sur instruments modernes.

L'orchestre est divisé en deux groupes qui préparent chacun une partie

du programme, qui est interprété lors d'un concert public.

 

Après cette mini-session classique ont lieu les répétitions en pupitres encadrées par des solistes d’orchestre, les tuttis dirigés par l’assistant puis par le directeur musical. La session se termine par une dizaine de jours de tournée.

 

L'activité de musique de chambre se déroule en parallèle, elle comprend une formation à la médiation dont l'objectif est de faire évoluer la relation des musiciens au public.

 

Une formation aux nombreux aspects du métier de musicien: comme chaque année, d'autres aspects liés à la vie future des musiciens

sont aussi abordés, notamment une introduction aux droits des musiciens et à l'entreprenariat musical, une sensibilisation au bien-être des musiciens (gestion du trac, problèmes de posture), intervention auprès de publics ne pouvant se déplacer...

 

 

Programme

  • Igor Stravinsky, Petrouchka
  • Gustav Mahler, Adagio de la 10e Symphonie
  • Richard Strauss, Mort et transfiguration
  • Hector Berlioz, Ouverture de Béatrice et Bénédict
  • Robert Schumann, Concerto pour piano
  • Magnus Lindberg, Vivo

 

 

 

 

 

 

 

Concerts


(à compléter et confirmer)

 

Festival Variations Classiques, Annecy

Festival Ravel, Saint Jean de Luz

Festival de Besançon

Auditorium du Nouveau Siècle, Lille

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Equipe pédagogique


Jan Orawiec - violon - Orchestre Les Siècles

Audrey Loupy - violon - Orchestre du Capitole de Toulouse

German Clavijo - alto – Orchestre symphonique de Londres

Blair Lofgren - violoncelle - Orchestre Symphonique de Québec

Bernard Cazauran - contrebasse – ex-soliste de l’Orchestre de Paris

Michel Moraguès - flûte – Orchestre National de France

Philibert Perrine - hautbois – Orchestre de l’Opéra National de Paris

Sébastien Batut - Clarinette - Orchestre National de Bordeaux Aquitaine

NN – Basson –

Guillaume Tétu - cor - Orchestre National de Lyon

Christian Leger - trompette - Orchestre National de Lyon

Nicolas Moutier - trombone - Orchestre Philharmonique de Strasbourg

Francis Petit – percussions - Orchestre Philharmonique de Radio France

Gaëlle Thouvenin - harpe - Orchestre du Capitole de Toulouse

 

 

 

 

 

 

 

Soliste


 Lise de la Salle, piano

Née à Cherbourg en 1988, Lise de la Salle commence le piano à l’âge de 4 ans

et donne son premier concert 5 ans plus tard lors d’un enregistrement live pour Radio France. Elle étudie au Conservatoire de Paris et se produit dans son premier concerto

à l’âge de 13 ans avec le Concerto n°2 de Beethoven à Avignon, dans son premier

récital à Paris à l’Auditorium du Louvre avant de partir en tournée avec l’Orchestre National d’Ile-de-France. Elle a travaillé étroitement avec Pascal Nemirovski et reçu les conseils
de Genevieve Joy-Dutilleux.

 

Elle se produit sur les grandes scènes internationales depuis plus de 15 ans et s’est positionnée

comme l’une des musiciennes majeures de sa génération, à la sensibilité et la maturité hors paires.

Son jeu a inspiré le Washington Post :

 

« Pendant les plupart de ses concerts, le public doit se souvenir de respirer…

l’euphorie n’a cessé qu’à la seconde où ses mains ont quitté le clavier. ».

 

Lise de la Salle joue avec les orchestres les plus prestigieux en France et à l'étranger (London Symphonic Orchestra, Deutsches Symphonie-Orchester, Orchestre National d'Ile de France, Orchestre National

de Lyon, Tokyo Metropolitan etc.) Elle collabore également avec des chefs tels que Fabio Luisi,

James Conlon, Antonio Pappano, Ludovic Morlot, Fabien Gabel, Marek Janowski, Robin Ticciati,

Jakub Hrusa, Stephane Denève, Osmö Vanska, James Gaffigan, Lawrence Foster, Jun Märkl, Semyon Bychkov et Dennis Russell Davies.

Parmi les temps forts de 2018-19, notons ses débuts avec le Royal Philharmonic Orchestra sous la direction de Rafael Payare au Royal Festival Hall, des concerts avec Detroit Symphony Orchestra, Münchner Kammerorchester, Atlanta Symphony Orchestra, ainsi que des récitals à l’Auditorium du Louvre, au KKL de Lucerne, dans la Tonhalle de Zurich, au Alice Tully Hall (New York) et au Wigmore Hall.

 

Lise de la Salle est également très impliquée dans des missions de transmissions et participe à de nombreuses masterclasses lors de ses tournées.

Lise de la Salle enregistre pour le label Naive. Parmi ses nombreux disques récompensés, on peut citer le Concerto n°2, op.21 avec Fabio Luisi et le Staatskapelle Dresden. En mai 2011, Naïve produit son 6e disque pour célébrer le bicentennaire de Liszt. Le CD reçoit un Diapason d’Or et l’Editor’s Choice de Gramophone qui cite : « La merveilleusement talentueuse pianiste de 23 ans nous livre un récital Liszt d’une force, d’une poésie et d’une maturité étonnantes pour quelqu’un de si jeune ». Ses deux derniers enregistrements sortent en 2018 : « Bach Unlimited » pour le premier, un disque Naïve centré sur Bach, avec son Concerto Italien, la Fantaisie et Fugue sur le thème B.A.C.H. de Liszt et la Chaconne de Bach/Busoni ; et « Paris-Moscou » pour le second, enregistré avec le violoncelliste Christian-Pierre La Marca, célébrant les relations musicales entre Paris et Moscou (Sony Classical).

 

 

 

Autres activités

A côté de l’orchestre, d’autres ateliers sont proposés au cours des différentes sessions pour préparer
les musiciens à leur entrée dans la vie active : 

  • Formation à la médiation, dont l’objectif est de donner aux jeunes musiciens des outils leur permettant
    de rendre la musique classique accessible aux publics les plus divers (+ d'infos lien vers la page formation à la médiation)
  • Initiation à l’interprétation « classique » (répertoire de la période 1750-1830) sur instruments moderne
  • Introduction à l’entrepreneuriat et au lancement de projet personnel
  • Introduction au droit des musiciens
  • Sensibilisation aux questions de bien-être (trac, posture…)